Calypso de Sigaldi

Formée à la photographie de mode, cette monégasque se détache des contraintes de l’exercice pour devenir une artiste à part entière en 2006.

 

Si elle reste attachée à l’expression figurative, son goût pour l’onirisme la conduit vers une imagerie surréaliste. Ses clichés esthètes s’accompagnent de créations numériques, de peinture, de dorure à la feuille, de laques, de cuir, et même parfois de végétaux pour des réalisations qui se déclinent sous forme de tableaux et de petit mobilier.

 

A la façon des japonistes du XIXème siècle, elle s’empare de la traditionnelle estampe japonaise et du Mingei pour délivrer son propre message philosophique de l’âme qui évolue dans un monde flottant.

Pour connaître les tarifs et disponibilités :

sigaldi 03 - Amour.jpg